Lecture d’une poésie d’Élise lors d’un baptême de cloche

C’est un événement exceptionnel par la rareté d’un baptême, c’est-à-dire de la bénédiction, d’une nouvelle cloche.

Le samedi 17 octobre 2020 a eu lieu le baptême de la nouvelle cloche de l’église de Sacy. Cela fait de longues années que le son des cloches ne résonne plus dans ce village.

Puisque les cloches de nos églises portent un nom, leur bénédiction est appelée improprement baptême. Et c’est ainsi qu’il avait été décidé de procéder à cette cérémonie le 22 mai dernier. Les normes sanitaires en vigueur en ont décidé autrement. Heureusement cette cérémonie a pu être déplacée au 17 octobre. Mgr Hervé Giraud, Archevêque de Sens, Évêque d’Auxerre et Prélat de la Mission de France a bien voulu procéder lui-même à ce baptême. Durant son homélie, Mgr Giraud a lu la belle et pertinente poésie d’Élise Bisschop L’alouette et la cloche, ainsi qu’un texte de Marie Noël.

Voici le texte de la poésie :

Il est deux voix dont le Bon Dieu
Se sert pour nous tirer un peu
Au-dessus de la terre…
Chacune à mi-chemin du ciel
On sent vibrer dans leur appel
La vie et la prière.

Ils nous parlent, ces carillons
Lançant au-dessus des sillons
L’ardente voix des cloches.
Et quand ils résonnent parfois,
Nos cœurs distinguent, dans leur voix,
Des accents de reproches.

Et l’alouette au cœur joyeux
Qui lutte et n’en chante que mieux
Sa chanson éclatante,
Elle nous dit : « Toujours plus haut !
La force ne fait point défaut
Au cœur qui prie et chante ! »

Pour nous, qui pensons trop souvent
Au Bon Dieu comme à un absent,
La chanson de la cloche
Et l’oiseau, jailli des labours
Dans nos travaux de tous les jours
Nous le montrent, tout proche.

Connectez-vous pour publier un commentaire

0 commentaire

Soyez le premier à commenter cet article.