Élise avec sa mère et d'autres personnes à Trucy-sur-Yonne

Enfance

« Sourire à tout et à tous par amour pour Jésus »

Accueil > La vie d’Élise > Sa vie > Enfance

Entourée par les champs et les bois, la ferme Saint-Hubert, faisant partie du Domaine des Eaux-Bues, sera le cadre natal d'Élise. Elle y vivra les dix premières années de sa vie.

C'est dans cette campagne fertile et boisée qu'elle réalisa, toute jeune, la synthèse entre sa foi naïve et la nature. Le vent, les oiseaux, les fleurs, les insectes : chacun de ces êtres l'inspiraient, elle trouvait dans la Création toute entière une perfection à imiter et un appel à l'amour divin.

D’où venait cet intuition à la sainteté ? de la joie de croire ? Dans ses premières poésies, Élise nous donne à voir un optimisme et une sensation d’être aimé qui ne la quitteront jamais.

Dans le bois, à chaque brindille,
Une goutte d’eau tremble encor ;
L’arbre reluit, l’herbe scintille :
Perles de feu et perles d’or !

Un clair et chaud soleil se joue
Sur le sentier où l’eau ruisselle,
Et le vent est humide et doux,
La mousse plus fraîche et plus belle.

Voici la lisière du bois.
Un sapin que frôle ma manche
Gentiment fait pleuvoir sur moi
L’eau qui perle au bout de la branche.

Voici que le chemin pierreux
Sèche déjà sous le soleil…
Après la pluie, ce temps radieux
C’est un spectacle sans pareil !

Poésie Promenade après la pluie; Élise a 13 ans.

Pour Élise, ce bonheur fut une force et un soutien pour affronter la maladie.

Étant petite je me suis trouvée pendant 2 jours avec des petites filles de mon âge aux “Enfants-Malades” : la plupart étaient sages, courageuses et douces (les enfants sont souvent beaucoup plus courageux et résignés que les adultes).

Élise eu la chance d’avoir un environnement très profitable pour son épanouissement : des parents pleins d’amour et d’attentions ainsi qu’une nature souriante et généreuse.

Pour lire l’article précédent cliquez ici.

Pour lire le prochain article cliquez ici.